Spectacles

Sconfinando Tour

«Sconfinando» est un itinéraire musicale qui commence avec «Deborah», morceau de Giorgio Conte de 1968 interprété par Mina et F. Leali. Le voyage continue avec la réinterprétation de certains de ses vieux morceaux (écrits, parmi d’autres, pour Ornella Vanoni, le Clan Celentano, Equipe 84, Loretta Goggi, Rossana Casale et Francesco Baccini) réarrangés pour une orchestre symphonique, ainsi qu’avec quelques morceaux inédits de son grand répertoire d’auteur. Il s’agit d’une aventure à travers ses propres chefs-d’œuvre musicaux, au-delà de toute mode, assaisonnée d’anecdotes et d’histoires confirmant Giorgio en tant qu’artiste international (plus de 25 ans sur les scènes italiennes, suisses, françaises, autrichiennes, allemandes, hollandaises, espagnoles et canadiennes et 13 albums à le style unique et incomparable). Il est un créateur d’émotions, qui implique et permet au public de devenir personnage principal de ses spectacles. La presse l’a défini « humoriste qui sait émouvoir et un intellectuel qui cligne de l’œil aux personnes communes ». Sa devise « …et je poursuis ma vie aux parfums de tout… » dit beaucoup, (sinon tout) sur sa façon de penser et son style de vie basé sur l’expression.

La tournée fait son début à l’Auditorium Parco della Musica de Rome et continue dans les théâtres des divers villes italiennes, parmi lesquelles Milan, Parme, Albenga («Ottobre De Andrè», Asti, Ivrea, Alghero (pour le festival catalan «Barnasants»), Ferrara, Saluzzo, clubs et places, et enfin à Pérouse («Alkemica festival») et Rende («Settembre rendese»). Le spectacle est aussi présenté sur les scènes d’autres pays européens: Allemagne, Autriche, Slovénie, Suisse, Belgique, Luxembourg et France (le Café de la danse, à Paris).

En scène avec Giorgio Conte (voix et guitare):

  • Alessandro Nidi (piano)
  • Alberto Parone (batterie et vocal Bass)
  • Bati Bertolio (accordéon et vibrandoneon)

Pour les emplacements où cela est possible, le Quintetto Duchessa di Parma pourra être ajouté (composé par 2 violins, 1 alto, 1 violoncelle et 1 multi-instrumentiste à vent).


Giorgio Conte 2014 cascina Piovanotto

IMG_6152

“Cascina Piovanotto” est le titre du dernier spectacle de Giorgio Conte et c’est ainsi qui s’appelle son dernier album (produit par Ala Bianca). Mais avant tout, c’est bien comme ça qui s’appelle sa maison, dans la campagne d’Asti, au Piémont.

Il s’agit d’un mélange de chansons de son répertoire (en tant qu’auteur pour autres interprètes et en tant que chansonnier) parsemé d’anecdotes et des gags qui entraînent et font participer le public, l’émeuvent, le font rire, siffloter et chanter avec lui.
Tout cela avec la classe, l’ironie et cette légèreté et envie de vivre qui le caractérisent, depuis toujours, en tant que vrai histrion qui sait transformer un concert en un événement unique et inoubliable.

À ses côtés, deux grands musiciens : 

  • Bati Bertolio (accordéon, piano, hammond et vibrandoneon) ; 
  • Alberto Parone (batterie et vocal Bass), seul batteur (certainement en Italie) à assurer la session rythmique, en jouant la batterie et le solo des basses en même temps.

Giorgio-Bati_Alberto_Austria_2015